Menu d'accessibilité

Accéder au plan du site Aller directement au contenu principal
100ans

Formulaire de recherche

Actualités

Discours d'ouverture

L’EHPAD du Château d’Aÿ fête ses 30 ans

Mardi 21 septembre 2021

Le 3 septembre, par une belle journée d’été, résidents, familles, professionnels et partenaires se sont retrouvés lors d’une Garden Party pour célébrer les 30 ans d’existence de l’EHPAD du Château d’Aÿ. Situé à Aÿ, dans la Marne, l’EHPAD du Château d’Aÿ a été l’un des établissements pionniers dans le département à se spécialiser dans la maladie d’Alzheimer. Aujourd’hui, le Château d’Aÿ accompagne 75 résidents et offre une solution  en accueil de jour à 6 personnes. « Ma mère est ici depuis 9 ans. Cette année elle a fêté son centenaire. Les équipes lui préparé un gâteau et lui ont offert des fleurs. Je suis admirative de cet investissement des professionnels, toujours à l’écoute et présents pour elle et aussi pour nous la famille. Je tenais absolument à venir à cette fête aujourd’hui. », déclare Mme Bernard.

Plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées dans les jardins du Château d’Aÿ. Sandra Vanasse, directrice du Château d’Aÿ a rappelé ce qui fait la particularité du Château d’Aÿ : accueillir les résidents comme à la maison. James Guillepain, administrateur de Vivre et devenir,  dont ses propres parents ont vécu au Château d’Aÿ se souvient : « La question des repas par exemple a été étudiée avec beaucoup d’attention. Il était indispensable d’avoir une cuisine faite sur place et adaptée aux besoins de chaque personne. »

 

Un résident et sa famille

Après une longue période de restrictions imposées par le Covid, l’EHPAD du Château d’Aÿ a pu renouer avec son sens de la fête, toute en respectant les mesures de sécurité, puisque la participation à cette journée était conditionnée à  la présentation du pass sanitaire. D’une voix marquée par l’émotion, Sandra Vanasse est revenue sur les difficultés de la période Covid : « J’ai dû prendre la décision éthique la plus difficile de ma carrière professionnelle en devant interdire les visites et isoler les résidents les uns des autres. Ce fut un véritable déchirement pour moi. J’espère ne plus devoir à le faire.».

La fête des 30 ans a été aussi l’occasion d’évoquer les projets pour le futur du Château d’Aÿ et notamment le lancement des travaux en 2022 pour créer une cinquième unité. « L’objectif n’est pas d’accueillir plus de résidents, mais d’offrir davantage de chambres individuelles, même si bien souvent les chambres doubles sont plus rassurantes pour les malades d’Alzheimer, et demandées par les couples. », explique Sandra Vanasse.