100ans

Précédent Suivant

Résidence accueil Luppé

Présentation :  

La résidence accueil de Luppé a été inaugurée en 2014.  Elle offre un  logement  pérenne  à  des  personnes  qui  se  trouvent en situation de handicap psychique et précarisées.

Les locataires  bénéficient  de la présence d’hôtes, d’un  accompagnement  social et d’un accompagnement sanitaire.

L’accompagnement sanitaire est mené en étroite collaboration avec le service de psychiatrie du Centre hospitalier Intercommunal Robert Ballanger (Villepinte).

Les vingt-et-un logements comprennent une pièce à vivre équipée d’une  kitchenette et

d’une  salle  de douche  et  disposent  d’une  superficie  moyenne de  l’ordre de 25m².

L’espace commun de la résidence comprend une grande  pièce  à  vivre  de

45 m², équipée d’une cuisine, d’une bibliothèque, d’un espace télévision. De nombreuses animations sont réalisées dans cet espace afin de favoriser la socialisation des résidents.

Elle est également équipée des locaux de laverie et d’un jardin de 500 m2. 

Points remarquables :

  • Autonomie accordée aux résidents qui ont chacun leur studio, qu’ils aménagent comme ils veulent
  • La vie en collectivité de la résidence, pour une plus grande socialisation, sans porter atteinte à l’intimité des résidents
  • La présence des hôtes pour apporter soutien, écoute et encourager le résident dans ses actions
  • Collaboration étroite avec l’hôpital Robert Ballanger

Des profils et des parcours variés

La résidence  vise à accueillir en priorité des  personnes :

  • handicapées par des troubles psychiques dont l’état est suffisamment stabilisé  pour  respecter  et  bénéficier  des  règles  de  vie  semi-collective.

Il s’agit de troubles psychiatriques chroniques tels que la schizophrénie, des troubles  de  l’humeur,  des  troubles  névrotiques  sévères,  des  troubles addictifs ou cognitifs;

  • suffisamment autonomes pour accéder à un logement privatif, dès lors qu’un accompagnement et des soins sont garantis en tant que de besoin;
  • dans une situation d’isolement ou d’exclusion sociale;
  • à faible niveau de revenus, sans critère d’âge.

Elle  est  ouverte  à  des  personnes  présentant  des  profils  et  des  parcours variés afin d’assurer une  diversité et un équilibre au sein de la résidence.

Encourager l’autonomie des résidents

Le projet social de la résidence est d’encourager les personnes accueillies à accéder à l’autonomie la plus complète en s’appuyant sur le logement.

  • S’approprier du logement, le décorer et l’entretenir
  • Intégrer les règles de vie en société
  • Devenir autonome dans les actes de la vie quotidienne : déplacements, gestion du budget, courses…
  • Echanger avec les autres
  • Favoriser l’accès à des activités hors de la résidence
  • Accompagner individuellement les démarches des résidents

Modalités d’admission :

Les    candidatures    peuvent    être    présentées    par    l’ensemble  des professionnels chargés  de l’accompagnement  du  public  ciblé. Il  s’agit  notamment des services sociaux des villes et des hôpitaux.

Une  commission  d’attribution est constituée  afin  de  choisir  parmi  les  candidatures  les  personnes  correspondant  au  mieux  au projet de la résidence.

Une  procédure d’accueil décrit les  premiers  pas  du  résident  vers  son  nouveau  logement  dès  lors  que  la  commission d’attribution  a  validé  son  dossier et que le résident a confirmé son souhait de rejoindre la résidence.

Cette procédure d’accueil reprend les grandes étapes suivantes :

  • Rencontre avec un hôte
  • Visite de la résidence
  • Signature du bail avec le résident ou son représentant légal
  • Présentation aux autres résidents

Actualités de l'établissement

Jeudi 13 février 2020

Les personnes en situation de handicap exposent leur idées aux candidats aux municipales de Villepinte

Les résidents du Foyer Saint-Louis et de la résidence accueil de Luppé, deux établissements de Vivre et devenir situés à Villepinte (Seine-Saint-Denis), viennent d’initier une série de débats avec les candidats à la mairie de Villepinte. L’objectif de ces rencontres […]

Mercredi 5 février 2020

Vote et handicap : un kit pour la remise en mouvement des personnes

A l’occasion des prochaines élections municipales, Vivre et devenir s’associe au Cercle Vulnérabilités et Société dans un projet qui vise à remettre en mouvement et à  renforcer la motivation des personnes ayant des difficultés d’ordre mental à exercer leur droit […]