100ans

Actualités

De gauche à droite : Amadou et Sékouba au Parc des Princes lors du match d’ouverture de la coupe du monde de football féminin

Coupe de monde de foot féminin : à la rencontre des deux bénévoles de la résidence accueil de Luppé

Jeudi 20 juin 2019

Depuis le 7 juin, Sékouba Diwara et Amadou Niagaté, respectivement résident et éducateur à la résidence accueil de Luppé, participent en tant que bénévoles à la coupe de monde de football féminin au Parc des Princes à Paris.

La résidence accueil de Luppé (Villepinte, Seine-Saint-Denis) héberge 21 adultes en situation de handicap psychique. Pour Vivre et devenir, cette action de bénévolat permet aux personnes en situation de handicap d’exercer pleinement leur citoyenneté et de vivre d’autres expériences.

L’aventure a commencé en février 2019, quand Maxime Suty, coordonnateur du programme des bénévoles de la coupe du monde à Paris, a accepté d’accueillir Sékouba et Amadou parmi les 350 bénévoles recrutés.

Le 23 mars, Amadou et Sékouba ont participé à une première réunion visant à former les bénévoles à leurs missions et à créer une cohésion dans les équipes. Le 28 mai, ils ont retiré leurs accréditations pour avoir accès au Parc des Princes et ont participé ensuite à la crémaillère du centre des volontaires.

Amadou et Sékouba sont mobilisés pour 7 rencontres :

  • Le 7 juin – pour le match d’ouverture entre la France et la Corée du Sud
  • Le 10 juin – Argentine x Japon
  • Le 13 juin – Afrique du sud x Chine
  • Le 16 juin – USA x Chili
  • Le 19 juin – Ecosse x Argentine
  • Et les 24 et 28 juin pour les huitièmes et quarts de finale

Ils font partie des équipes chargées de l’accueil des spectateurs. Ils peuvent assurer différentes missions  telles que le contrôle des billets, la tenue du stand des consignes et l’orientation du public dans le stade ou dans les tribunes.

Selon Sékouba : «  J’aime beaucoup l’ambiance dans le stade. Je suis plutôt timide, cette expérience m’a aidé à aller vers les autres, à prendre confiance en moi. Je suis fier d’avoir participé à cette grande manifestation sportive. ».

L’expérience de Sékouba a donné envie à d’autres résidents de se lancer dans le bénévolat. « Quand j’ai proposé la première fois aux résidents d’être bénévoles pour la Coupe du monde, ils se sont montrés très réticents. Sékouba a prouvé que cela était possible et à leur portée. Aujourd’hui, plusieurs d’entre eux me demandent quand il y aura un nouvel événement auquel ils pourront participer. », explique Amadou.

Le 29 juin, Amadou et Sékouba termineront leur mission en beauté avec une grande fête organisée pour tous les volontaires.