100ans

Actualités

Visite de Claire Compagnon, quatrième de gauche à droite, à l'UEMA de l'école Marie Laurencin

Rentrée scolaire : la déléguée interministérielle Claire Compagnon visite deux UEMA coportées par Vivre et devenir

Mercredi 2 septembre 2020

Hier, Claire Compagnon, déléguée interministérielle chargée de la mise en œuvre de la  « Stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement », a visité deux unités d’enseignement en maternelle autisme (UEMA), co-portées par les établissements de l’association Vivre et devenir en Seine-Saint-Denis.

Situées dans une classe au sein d’une école maternelle classique, les UEMA réunissent une équipe composée d’une enseignante de l’Éducation nationale et de professionnels du secteur médico-social : trois éducatrices, une psychologue, une psychomotricienne et une aide médico-psychologique. Elles accompagnent sept enfants autistes, dès l’âge de 3 ans au moment de leur admission jusqu’à l’âge de 6 ans. L’objectif de ce dispositif est de mobiliser leurs capacités d’inclusion et d’apprentissage grâce à un parcours de scolarisation précoce avec des interventions éducatives et thérapeutiques adaptées.

Mme Compagnon a initié sa visite à l’UEMA installée à l’école Marie Laurencin à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Cette UEMA existe depuis 2016. La déléguée interministérielle a pu échanger longuement avec les équipes et a posé des questions sur l’organisation de l’emploi du temps des enfants et des temps partagés de la récréation, de la restauration  et de sieste avec les autres enfants de la maternelle. « Nous proposons également aux familles des séances de guidance parentale à domicile pour les aider dans les difficultés quotidiennes qu’ils peuvent rencontrer avec leur enfant. » a expliqué Gaëlle Clément, chef de service à l’Institut médico-éducatif de Soubiran (Villepinte) qui coordonne la partie médico-social de l’UEMA.

Mme Compagnon a rencontré ensuite les équipes de l’UEMA de l’école « Les petits cailloux » à Saint-Denis, co-portée par le Service d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) Denisien. Cette UEMA fait partie des 42 nouvelles UEMA qui sont mises en place lors de cette rentrée scolaire. Selon Mme Compagnon : « Ces nouvelles unités font partie d’un énorme effort collectif pour permettre la scolarisation de jeunes enfants avec autisme dans une école ordinaire. Notre objectif est de les aider à entrer dans les apprentissages en les accompagnant les plus tôt possible, dans une logique de parcours.»

  • Les équipes de l'UEMA, de l'école Marie Laurencin et de la mairie de Villepinte discutent avec Claire Compagnon