100ans

Actualités

Jusqu’à la fin du mois l’IME Marie-Auxiliatrice propose des séjours de répit d’été pour venir en aide aux familles

Mercredi 26 août 2020

Sortie à Disney, au zoo, à la piscine, construction de cabanes dans le jardin, ateliers de musique, de cuisine, d’arts plastiques…depuis le 24 juillet dernier et jusqu’au 31 août, les professionnels de l’Institut médico-éducatif (IME) Marie-Auxiliatrice (Draveil, Essonne) redoublent de créativité pour offrir un séjour de répit amusant aux enfants et jeunes en situation de handicap.

L’Institut Marie-Auxiliatrice a obtenu un financement exceptionnel de l’agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France pour offrir 32 places de répit d’été aux familles d’enfants et jeunes en situation de handicap. Quatre unités ont été créées : deux pour des enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme et deux pour des enfants en situation de polyhandicap qui ne peuvent pas marcher. « L’IME accompagne 120 enfants en situation de handicap sévère. Après le confinement, nombreuses familles se sont retrouvées épuisées. D’autres ont dû reprendre le travail et n’ont pas pu partir en vacances au mois d’août et se trouvaient sans solution de garde. Ces places permettent aux familles de retrouver leur sérénité. Les parents peuvent laisser leur enfant pour un séjour en externat ou en internat selon les places disponibles. L’établissement répond au mieux aux besoins des parents. », explique Amal Chouitem, directrice de l’IME.

Si la plupart des enfants accueillis sont issus de l’IME, 6 places sont occupées par des enfants extérieurs à l’IME. « Il s’agit d’enfants qui n’ont pas encore trouvé d’établissement ou dont l’établissement est  fermé pendant les vacances d’été. Grâce au soutien de l’ARS Île-de-France nous avons pu doubler le nombre de places d’été proposées par l’IME. Nous avons lancé à nos équipes le défi de concevoir une programmation d’été avec de nombreuses sorties à l’extérieur, aussi bien pour les enfants qui peuvent marcher, que pour les enfants en fauteuil. Et ils ont conçu un programme sur mesure pour le plus grand bonheur des enfants et des jeunes.», s’enthousiasme Amal Chouitem.

Depuis 2015, l’IME Marie-Auxiliatrice, grâce à des crédits exceptionnels de l’Agence régionale de santé, a pu chaque année créer des places d’été pour accueillir les enfants. Selon Amal Chouitem : « À l’IME nous avons des enfants qui sont confiés par l’Aide sociale à l’enfance ou qui ont un handicap vraiment très lourd, pour qui la sortie de l’établissement pendant toute la période des vacances d’été s’avère très complexe. Nous remercions le soutien de l’ARS qui nous a permis cette année encore d’accueillir les enfants et même d’élargir cet accueil. L’enjeu pour l’IME est de réussir à pérenniser le financement de ce séjour d’été qui répond à un besoin essentiel des enfants que nous accompagnons et de leurs familles

 

Découvrez les activités en photos :

  • Activité de groupe