100ans

Actualités

Introduction de la journée par les sept directeurs généraux ou leurs représentants

Journée d’échanges sur l’Habitat inclusif

Mardi 12 février 2019
La naissance d’une synergie entre sept organisations du secteur social, médico-social et sanitaire

Sept organisations ont fait le choix du partenariat et du partage d’expériences, convaincues que ces inspirations contribueront à l’innovation au service de la participation et de la qualité de vie des personnes en situation de handicap. Il s’agit des associations suivantes : ANAIS, ASEI, ASRL, Fondation Léopold Bellan, GAPAS, Fondation OVE et Vivre et devenir. Elles se sont réunies le 6 février à Roubaix (Nord).

La journée a rassemblé 70 professionnels pour échanger sur les nouveaux modes d’habitat. Un sujet prégnant, étroitement lié aux dynamiques d’inclusion en faveur de l’autodétermination et fortement relayé par les politiques publiques.

La matinée était axée sur différents dispositifs d’habitats expérimentés. Marie Delaroque, directrice du Dispositif habitat Côté Cours de Vivre et devenir, a présenté son activité au Havre pour accompagner plus de 380 personnes en situation de handicap psychique vers un logement pérenne et dans la ville.

La réflexion s’est élargie l’après-midi sur la dynamique de transition inclusive et l’accompagnement de la transformation de l’offre sociale et médico-sociale. Le management coopératif, support des professionnels pour accompagner l’autodétermination des personnes accueillies, a également alimenté les échanges.

Très relayés par la salle, les débats ont engendré une forte synergie entre les organisations présentes, et une réelle volonté d’approfondir les croisements pour essaimer les bonnes pratiques. Il est déjà question de voyages apprenants qui permettront aux professionnels de s’immerger dans la réalité de leurs partenaires, afin de nourrir leurs propres projets.

Assurément, l’ouverture et la coopération entre pairs démultiplient les possibles de l’inclusion sociale !

A elles toutes, ces sept associations représentent 1 milliard d’euros de budget, 450 établissements et services de 14000 salariés.